Accueil La Une Monde

Accord UE-Turquie: Erdogan accuse l’Europe de «mettre la démocratie de côté»

Bruxelles demande toujours à Ankara d’assouplir sa loi antiterroriste contre une exemption de visas.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a accusé les pays européens touchés par des attentats de «  mettre la démocratie et les libertés de côté », alors que Bruxelles demande à Ankara d’assouplir sa loi antiterroriste contre une exemption de visas.

«  Ceux qui nous critiquent en sont venus à mettre la démocratie et les libertés de côté lorsque les bombes ont commencé à exploser sur leur sol », a déclaré M. Erdogan lors d’un discours à Malatya (sud-est).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Jacques HENRY, samedi 7 mai 2016, 17:05

    Venant d'un président autoritaire ne supportant pas la moindre critique, c'est un peu gros.. mais habituel.

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs