Accueil

Pourquoi la menace terroriste a changé de nature

Le procès des attentats du 13-Novembre va ausculter un attentat de grande ampleur, préparé et validé depuis la Syrie. Aujourd’hui, la menace terroriste demeure mais elle a changé d’échelle.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Le procès qui s’ouvre ce mercredi à Paris est celui d’une menace qui a (déjà) bien changé. En moins de cinq ans. Retour entre 2014 et 2016 : alors que le groupe Etat islamique était au faîte de sa puissance militaire et financière, c’était le temps des commandos terroristes envoyés et pilotés directement depuis la zone syro-irakienne. Mehdi Nemmouche, au Musée juif de Belgique (24 mai 2014), les attentats du 13-Novembre à Paris puis du 22-Mars à Bruxelles, celui du Nouvel An 2017 dans une boîte de nuit d’Istanbul… Le groupe avait décidé d’internationaliser le conflit. Il avait surtout les moyens de le faire.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs