Arthur Possing Quartet: une belle fluidité

couve possing

L’équipe n’a guère changé depuis le précédent album du pianiste luxembourgeois, Four years, daté 2018. Le Français Pierre Cocq-Amann est toujours aux sax et l’Allemand Sébastien Schlapbe Fach à la contrebasse, mais le batteur a changé au profit du Luxembourgeois Niels Engels. Et le trompettiste français Thomas Mayade est là sur quatre pistes. Huit compositions de Possing, les quatre autres par Cocq-Amman et Fach. Et c’est d’une belle fluidité, c’est naturel, comme dit le titre. Parce que c’est la continuité du premier album, même si la musique ici est plus complexe tout en restant totalement accessible. Et parce que plusieurs titres ont des sujets en lien avec la nature : « Walk around Etangs », « Golden Fields », « Flow », sans que ce soit un album thématique.

Le tout a été enregistré dans le studio londonien de Peter Gabriel. Le son est vraiment impeccable.

Double Moon Records/Challenge Records

Sur le même sujet
Peter Gabriel
 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous