Inondations: Liège appelle la Wallonie à édicter des règles en matière de développement immobilier

B9727793871Z.1_20210724155919_000+GKFIJKCJ6.1-0
Photo News.

Le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, regrette ce qu’il qualifie d’urbanisation intensive autour de Liège, phénomène qui, selon lui, a accéléré les effets des pluies diluviennes tombées à la mi-juillet, a-t-il indiqué lundi soir lors du conseil communal, en réponse à une interpellation du groupe Vert Ardent, qui suggérait que la ville de Liège se déclare favorable au principe « Stop béton ».

Un principe qui, selon le bourgmestre de Liège, ne serait pas à limiter au territoire de Liège. « L’habitat urbain est le plus respectueux de l’environnement car extrêmement dense », a relevé Willy Demeyer. « Je regrette l’urbanisation intensive autour de Liège qui a pour effet de ramener vers le territoire liégeois beaucoup d’eau de ruissellement ».

Et d’ajouter que le fait de refuser des projets de développement immobilier sur Liège, c’est aussi prendre le risque de les voir s’implanter dans des communes voisines. Il a donc admis qu’une réflexion s’impose dans le cadre du schéma de développement communal mais estime qu’elle ne doit pas se limiter à Liège.

Le bourgmestre liégeois a donc appelé à se mobiliser ensemble afin que la Région wallonne édicte des règles « pour que nous ne soyons pas les seuls à prendre ce type de décision », a-t-il conclu.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous