L’organisation patronale flamande rejette la réforme des pensions et la juge «impayable»

PHOTONEWS_10848735-050
Photo News.

L’organisation patronale flamande (Voka), a rejeté lundi les plans avancés par la ministre Karine Lalieux (PS) pour réformer le système des pensions. « Une ministre qui des mois durant travaille de manière acharnée et qui sort finalement avec pareil travail inabouti, c’est frustrant », a commenté son président, Wouter De Geest, lors d’un discours de rentrée prononcé à Bruxelles.

Pour le Voka, le système de pensions risquait déjà de devenir « impayable », mais les plans de la ministre Lalieux vont le rendre « encore bien davantage ». L’organisation flamande rejette également les aménagements proposés pour le second pilier de pension. « Que ce soit clair : bas les pattes sur le second pilier ! », a lancé M. De Geest.

Celui-ci a aussi demandé lundi dans son discours un assouplissement des mesures sanitaires encore imposées dans les entreprises (distanciation sociale, masque…). Le patron du Voka a dit ne pas comprendre que celles-ci n’aient pas été assouplies alors qu’elles l’ont été dans les établissements horeca par exemple.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous