Inondations: la ville de Verviers se constitue partie civile

PHOTONEWS_10933859-041
Photo News

La ville de Verviers a décidé de se constituer partie civile dans l’enquête judiciaire initiée par le parquet de Liège à la suite des inondations catastrophiques qui ont ravagé la commune à la mi-juillet. Un point était inscrit en ce sens à l’ordre du jour du conseil de ce 6 septembre.

La ville souhaite ainsi que la lumière soit faite sur les circonstances qui ont entouré ces inondations et sur les éventuelles responsabilités.

Durant la séance, la bourgmestre a également fait le point sur la situation en ce début du mois de septembre. Différents sujets ont été passés en revue : aide alimentaire, dons de vêtements, rétablissement du gaz, reconstruction, interventions de la Croix-Rouge, etc.

En ce qui concerne le nombre de maisons à démolir, celui-ci a été revu à la baisse à quatorze. Quatre ont déjà été abattues et dix doivent encore l’être. Par ailleurs, sur les 282 commerces impactés par les inondations, à peu près 160 ont pu rouvrir. Beaucoup d’arrêtés d’inaccessibilité ont également pu être levés à la suite de la remise des rapports d’ingénieurs en stabilité requis par les propriétaires. « Même si les besoins sont encore nombreux, nous ne sommes plus dans l’urgence », a souligné Muriel Targnion.

Notons enfin que la nouvelle majorité verviétoise a demandé à postposer sa déclaration de politique communale. « Les inondations qui ont frappé Verviers ces 14 et 15 juillet 2021 rendent impossible l’adoption, dans les délais impartis, d’un projet politique, accompagné de ses implications budgétaires, qui permettra de répondre adéquatement aux besoins de Verviers et de sa population », a expliqué le collège.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous