Accueil

Mohamed El Battiui: «J’ai eu une peur terrible pour mes enfants, qu’ils soient montrés du doigt parce qu’ils appartenaient à une communauté»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 2 min

Docteur en sciences économiques et de gestions diplômé de Solvay, professeur à la haute école Francisco Ferrer et professeur invité à l’UCLouvain, Mohamed El Battiui a mené plusieurs recherches sur l’islam en Belgique. Il se définit comme Belge d’origine marocaine et musulman de culture. « Je ne choisis pas mon origine, mais ma belgitude, je l’ai choisie. Je m’épanouis dedans. Ça fait bientôt 40 ans que je suis en Belgique, après avoir vécu 19 ans au Maroc. Je ne suis pas un musulman pratiquant. Je ne suis pas un fervent partisan des dogmes, quelle que soit leur nature. »

Le 11-Septembre, il se préparait à partir pour Sarajevo. « La TV était allumée, j’ai vu les avions rentrer dans les tours en direct. Je me suis dit qu’on allait vers un monde multipolaire, qui allait dans tous les sens, balkanisé justement. Où rien ne contrôlera rien et personne ne contrôlera personne. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs