Accueil Culture Cinéma Les sorties cinéma

«Benedetta»: l’ironie, glaive salvateur face à l’obscurantisme

Une grande œuvre sulfureuse et sacrée sur l’engagement dans une croyance, la manipulation, le pouvoir, l’hypocrisie et l’austérité du système religieux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Enfant, Benedetta Carlini entre au couvent de Pescia en Toscane car elle veut devenir « l’épouse de Jésus ». Elle s’y révèle sainte pour les uns, manipulatrice pour d’autres car se disant capable de miracles et de converser directement avec Jésus. Un jour, alors que la peste ravage l’Italie du XVIIe, Benedetta est attirée par une jeune pensionnaire avec qui elle va connaître l’extase…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les sorties cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs