Accueil Société

Feu vert pour le pass sanitaire à Bruxelles: ce qui va changer

Selon nos informations, fédéral, Régions et Communautés ont finalisé ce mardi, les termes d’un accord de coopération étendant l’usage, dans notre pays, du Covid Safe Ticket (CST).

Temps de lecture: 2 min

Le pass sanitaire pourra être exigé, pour les plus de seize ans, dans une série de lieux, à Bruxelles. Dans l’horeca, les installations de sport et de fitness, les discothèques et salles de danse, les foires commerciales et lieux de conférence, les installations d’événements culturels, récréatifs, festifs, il sera d’application dès le premier octobre.

Pour les événements de masse, les hôpitaux et maison de repos, il sera exigé dès 12 ans. Ni la Flandre ni la Wallonie ne prévoient, pour l’heure, d’y recourir.

Pour rappel, ce sésame – obtenu après une double vaccination et le délai d’attente prescrit, ou un test PCR négatif, ou un rétablissement de covid, il y a moins de six mois – peut déjà être réclamé lors des événements de masse, soit plus de 200 personnes en intérieur, plus de 400 en extérieur. Cette mesure concerne les plus de 12 ans, jusqu’au 30 septembre, dans tout le pays. Le dernier comité de concertation a décidé de prolonger la mesure à partir du premier octobre, cette fois pour les rassemblements de plus de 500 personnes en intérieur, 750 en extérieur.

Rendez-vous sur LeSoir+ pour plus d’informations

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par RENSON Guy, mercredi 8 septembre 2021, 8:57

    Le personnel du secteur horeca devra donc aussi être vacciné ... Ce qui ne serait que logique !

  • Posté par Raspe Eric, mercredi 8 septembre 2021, 8:21

    Ce qui serait réellement scandaleux, c'est d'aller visiter bobonne en étant contaminé par la covid!

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko