Bone Therapeutics réduit sa perte au premier semestre

Sur les six premiers mois de l'année 2021, le total du produit d'exploitation s'est élevé à 770 millions d'euros, en légère augmentation par rapport à la même période en 2020 (730 millions).

La société de Gosselies a clôturé le premier semestre avec 6 millions d'euros de trésorerie. La trésorerie utilisée sur la période s'élève à 8,64 millions d'euros, contre 8,86 millions sur la même période en 2020.

"Bone Therapeutics prévoit de disposer d'une trésorerie suffisante pour poursuivre ses activités jusqu'au deuxième trimestre 2022. Dans l'optique de renforcer à nouveau sa position de trésorerie à court terme, la société évalue et travaille actuellement sur plusieurs options de financement et prévoit de lever de nouveaux fonds auprès d'investisseurs existants et nouveaux ainsi qu'auprès de partenaires stratégiques."

Dans le cadre de l'évaluation de son produit de thérapie cellulaire allogénique, ALLOB, chez des patients souffrant de fractures du tibia difficiles, Bone Therapeutics estime que le recrutement, malgré une moindre disponibilité de patients au premier semestre, devrait être finalisé d'ici la fin du premier semestre 2022 et que les résultats principaux devraient être livrés d'ici fin 2022

Bone Therapeutics concentrera désormais ses efforts à l'expansion de sa plateforme de thérapies cellulaires allogéniques basées sur les Cellules Souches Stromales différenciées allogéniques.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous