Sanofi rachète la biotech américaine Kadmon pour 1,9 milliard de dollars

Sanofi, qui précise dans son communiqué avoir "conclu un accord de fusion définitif avec Kadmon", souligne que cette acquisition "s'inscrit dans le cadre de sa stratégie visant à poursuivre la croissance de son activité Médecine Générale".

L'opération lui permet ainsi d'ajouter à son portefeuille de médicaments le Rezurock (belumosudil), utilisé dans "le traitement de la maladie chronique du greffon contre l'hôte de l'adulte et de l'enfant à partir de 12 ans", récemment approuvé par la FDA, l'autorité sanitaire américaine.

"Cet actif est un véritable joyau et nous sommes heureux de l'ajouter à notre portefeuille bien établi de médicaments indiqués dans la prise en charge des patients transplantés", a commenté Olivier Charmeil, vice-président exécutif de l'activité Médecine Générale, cité dans le communiqué.

Le portefeuille de Kadmon comprend également des candidats-médicaments pour le traitement de maladies immunes et fibrotiques, ainsi que des médicaments d'immuno-oncologie.

Les conseils d'administration de Sanofi et de Kadmon ont approuvé cette transaction à l'unanimité. L'opération devrait avoir un effet légèrement relutif sur le bénéfice net par action de Sanofi en 2022, précise le communiqué.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous