Les garages D'Ieteren encore en grève

L'activité avait été interrompue jeudi après une annonce de la direction concernant une revue à la baisse des conditions salariales et de travail. Quelque 400 personnes travaillent dans les garages  D'Ieteren. 

Selon les syndicats, la direction a annoncé sa vision stratégique pour les garages du groupe en juin, et il est apparu clairement la semaine dernière que celle-ci "prévoit des réductions drastiques des avantages sociaux négociés par le passé". Selon Jean-Paul Sellekaerts, secrétaire permanent FGTB, le personnel a depuis lors spontanément suspendu le travail pour une période indéterminée.

"Tous les acquis accumulés pendant 50 ans sont balayés d'un revers de main. Les employés devront renoncer à beaucoup de choses en termes de rémunération et devront travailler davantage. En outre, nous pensons qu'il existe d'autres possibilités d'économies au sein de la structure de gestion actuelle de D'Ieteren", a déclaré le syndicaliste.

La réunion de mercredi matin n'a pas été "très productive", selon M. Sellekaerts. "La direction a simplement exposé ses plans, une fois encore, mais n'a visiblement, après cinq jours, toujours pas compris le message des travailleurs. Je me demande ce que la direction a fabriqué ces derniers jours et pourquoi elle a encore besoin de cinq jours supplémentaires pour réfléchir à une autre proposition. Ce plan est de toute manière inacceptable pour nous. J'espère que la direction est consciente de ce qui se joue car le personnel est plus déterminé que jamais."

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous