Accueil Société Régions Wallonie

Le pass sanitaire n’est pas à l’ordre du jour en Wallonie, mais «la possibilité existe si nécessaire»

La Wallonie pourrait imposer le coronapass dans différents lieux si la situation épidémiologique venait à se dégrader.

Temps de lecture: 3 min

Fédéral, Régions et Communautés ont finalisé mardi les termes d’un accord de coopération étendant l’usage, sur le territoire belge, du Covid Safe Ticket (CST). Dès le premier octobre, le pass sanitaire pourrait donc être exigé, pour les plus de 16 ans, dans une série de lieux.

Ce pass – qu’on obtient après une double vaccination et le délai d’attente prescrit, ou un test PCR négatif, ou un rétablissement de covid il y a moins de six mois – était déjà obligatoire pour pouvoir assister à des événements de masse aux plus de 12 ans, dans tout le pays.

En pratique, le texte de l’accord négocié ces derniers jours prévoit que le pass sanitaire pourra être imposé aux plus de 16 ans, par une Région, dans une série de secteurs : l’horeca, les installations de sport et de fitness, les discothèques et salles de danse, les foires commerciales et lieux de conférence, les installations d’événements culturels, récréatifs, festifs.

Pour les événements de masse mais aussi les hôpitaux, les établissements de soins pour personnes vulnérables et handicapées, l’âge reste fixé à 12 ans. Ces dispositions, dit le texte, valent jusqu’au 31 octobre, mais pourront être renouvelées par chaque Région.

Concrètement, la situation sanitaire ou vaccinale n’étant pas appelée à évoluer fortement d’ici là, Bruxelles entend l’imposer dans tous ces lieux. « L’élargissement du coronapass dans la capitale ne sera appliqué que si la situation épidémiologique et le nombre de contaminations devait sérieusement se dégrader », a indiqué mercredi le ministre bruxellois de la Santé, Alain Maron (Ecolo).

Pas à l’ordre du jour en Wallonie et en Flandre

La Flandre, aux statistiques covid bien plus encourageantes, n’utilisera en revanche pas le pass sanitaire, au-delà des événements de masse – du moins pour l’instant. Même topo en Wallonie où une utilisation élargie du CST « n’est pas à l’ordre du jour » pour le moment. Chaque entité peut, au fur et à mesure de l’évolution des chiffres, adapter la formule.

A l’heure actuelle, l’utilisation élargie du covid safe ticket en Wallonie n’est pas à l’ordre du jour, nous informe le cabinet du ministre-président Elio Di Rupo. Néanmoins, la possibilité existe de le mettre en place si on considère que ça devient nécessaire au vue (1) de la situation sanitaire et (2) du taux de vaccination.

« On doit tendre vers 100% de personnes vaccinées, et ce pour éviter à tout prix que le virus ne mute et ne devienne de plus en plus résistant. Toutes les mesures pour y parvenir doivent être envisagées, mais tout ceci doit faire l’objet d’un consensus et d’un accord entre partenaires », nous informe-t-on.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Glossy P, jeudi 9 septembre 2021, 19:43

    " On doit tendre vers 100% de personnes vaccinées, et ce pour éviter à tout prix que le virus ne mute et ne devienne de plus en plus résistant. " T'inquiètes pas mon coco, les petits mutants, ils viendront d'ailleurs !

  • Posté par Au bal Masqué, mercredi 8 septembre 2021, 14:45

    A Bruxelles, on souhaiterait donc restreindre mon droit d'accès aux établissements de soin de santé, et donc à la santé, au nom du droit... à la santé. Quelle ironie!

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 8 septembre 2021, 18:47

    Cher Monsieur Ballo in Maschera, je verdis en lisant votre commentaire. Non, ce qui est restreint ce n'est l'accès (en tant que malade) aux soins de santé, mais aux visiteurs (qui non vaccinés sont potentiellement plus dangereux pour les malades déjà fragiles de facto. Vérité déformée? Incomprise? Vous me semblez un fameux Rigoletto.

  • Posté par Durieux Karine, mercredi 8 septembre 2021, 16:31

    Je pense que vous n'avez pas bien compris l'enjeu... A Bruxelles, on souhaite garantir votre droit à la santé, c'est aussi simple que cela!

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo