Accueil Monde Europe

Le gazoduc Nord Stream 2 voit enfin le jour: un chantier à 10 milliards

Le gazoduc doit doubler les capacités de son grand frère Nord Stream 1. Et donc acheminer davantage de gaz russe vers l’Allemagne puis vers le reste de l’Europe. Derrière ce chantier de 10 milliards d’euros : un complexe imbroglio économico-diplomatique

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Vladimir Poutine le voulait. Russes et Allemands l’ont fait. Le chantier de Nord Stream 2, ce nouveau gazoduc sous la Baltique devant approvisionner l’Europe en gaz russe mais vieux sujet de tensions entre Washington et Moscou, est sur le point d’être achevé. La dernière section a été posée au fond de la mer. Après bien des retards depuis le lancement des travaux en avril 2018, l’inauguration de ce projet de 10 milliards d’euros pour une capacité annuelle de 55 milliards de m3, orchestré par le géant russe Gazprom, devrait intervenir d’ici la fin de l’année. Sans doute en présence du chef du Kremlin et d’… Angela Merkel.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mardi 5 octobre 2021, 13:27

    Pour une fois que l'Allemagne ne cède pas au dictat US...

  • Posté par Staquet Jean-Marie, jeudi 9 septembre 2021, 13:57

    Il me semblait que c'était les Hongrois et les Polonais, les traîtres, les vendus à l'ennemi... Admirez, mesdames et messieurs... Bande de tartuffes.

  • Posté par Esquenet Alexandre, mercredi 8 septembre 2021, 18:32

    Avec 10 milliards ils seraient autonome en renouvellable + stockage sans tuer plus la planète.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs