Accueil Monde France

Attentats de Paris: les premières provocations de Salah Abdeslam

A l’ouverture du procès des attentats de Paris et Saint-Denis, le seul survivant des commandos du 13 novembre 2015 défie la justice des hommes.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 8 min

Tout d’abord, je tiens à témoigner qu’il n’y a pas de divinité à part Allah et que Mohamed est son serviteur et son messager. » Il est treize heures trente ce mercredi quand Salah Abdeslam se lève dans le box vitré où ont pris place les accusés de la cour d’assises spéciale de Paris. Il retire son masque noir, ce sera le seul des quatorze accusés présents à le faire, pour s’adresser à la cour. Ce visage dont la photo a fait le tour du monde s’affiche en grand sur les écrans de retransmission de l’audience. Il n’a pratiquement pas changé depuis six ans. Entouré d’une barbe fournie et de longs cheveux noirs coiffés en arrière, les yeux sombres sont plantés droit devant lui quand il se présente : « Abdeslam, Salah ». Vêtu d’un tee-shirt noir, le buste est droit. D’une voix ferme, sans émotion, le seul survivant des commandos qui ont ensanglanté Paris le 13 novembre 2015 se définit, à trente et un ans, comme un « combattant de l’Etat islamique ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

20 Commentaires

  • Posté par Jean Luc, jeudi 9 septembre 2021, 18:01

    Abdeslam: je vote pour qu'on l'étouffe avec ses propres organes génitaux - s'il en a de normalement développés, ce qui n'est pas si probable...

  • Posté par Gobled Gérard, jeudi 9 septembre 2021, 10:08

    S'il est traité comme un chien, il n'a que ce qu'il mérite car de toute façon C'EST un chien.

  • Posté par Dubois Raymond, jeudi 9 septembre 2021, 17:06

    Mon chien est mon gardien - un ami fidèle - Je l'aime beaucoup - Les animaux sont incapables de tuer pour le plaisir- " Se sentir traité comme un chien "- -- Monsieur S . A n'a pas compris la mentalité des maîtres de notre époque - EVOLUTION - ADAPTATION - RESPECT -

  • Posté par Dubois Raymond, jeudi 9 septembre 2021, 17:06

    Mon chien est mon gardien - un ami fidèle - Je l'aime beaucoup - Les animaux sont incapables de tuer pour le plaisir- " Se sentir traité comme un chien "- -- Monsieur S . A n'a pas compris la mentalité des maîtres de notre époque - EVOLUTION - ADAPTATION - RESPECT -

  • Posté par Buck Annick, jeudi 9 septembre 2021, 13:04

    J'adore mon chien, il me parle et dort avec moi.

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs