Accueil

Peter Praet

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Docteur en économie de l’ULB, Peter Praet a d’abord enseigné au sein de son alma mater. En 1988, il devient économiste en chef de la Générale de Banque, qui deviendra Fortis Banque en 1999, après sa fusion avec la CGER, puis sera rachetée par le groupe français BNP Paribas après la chute du groupe Fortis à la défaveur de la crise financière. Peter Praet vivra ces turbulences en première ligne, cette fois comme directeur à la Banque nationale de Belgique (BNB), un poste qu’il occupe à partir de 2000, après un bref interlude comme chef de cabinet du ministre des Finances Didier Reynders. En 2011, il monte à Francfort, au directoire de la Banque centrale européenne (BCE), où il sera également chief economist. Si son mandat s’est achevé en mai 2019, Peter Praet reste actif, au sein du centre de recherche ECARES (ULB) et dans des groupes de réflexion de la Commission européenne et du Fonds monétaire international (FMI).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs