La BCE annonce un ralentissement "modéré" des rachats de dette mais ne touche pas aux taux

Ces rachats, menés depuis 2020 dans le cadre du plan d'urgence pandémie (PEPP), seront recalibrés par rapport au rythme "nettement plus élevé" qui prévalait depuis mars, sur fond d'amélioration de la conjoncture et de poussée des prix en zone euro.

La BCE maintient par ailleurs ses taux directeurs à leur plus bas historique, selon un communiqué à l'issue de la réunion du Conseil des gouverneurs.

Le principal taux d'intérêt a été maintenu à zéro, tandis que les banques se verront appliquer un prélèvement de 0,50% sur les dépôts qu'elles confient à la banque centrale au lieu de les prêter à leurs clients.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous