Hommage national à Belmondo: des files pour entrer aux Invalides

PEOPLE-BELMONDO_
Reuters.

Il restera à jamais « L’As des as » : la France rend jeudi un hommage national à Jean-Paul Belmondo, légende du cinéma dont le décès à 88 ans suscite une immense émotion, à la hauteur de sa popularité.

Cette cérémonie, à la fois solennelle et populaire, débutera à 16h30 dans la cour des Invalides par un éloge funèbre du président Macron.

Les premiers fans sont venus très tôt, comme Brigitte Ratou, retraitée de 66 ans, K-way et baskets aux pieds, originaire du Mans. « Je suis arrivée à 7 heures. C’est important pour moi d’être là, c’est comme dire au revoir à un vieux compagnon, quelqu’un qui était là dès mon adolescence », raconte-t-elle à l’AFP. Gérard (qui ne donne ni nom ni âge), t-shirt à l’effigie du Bébel de « Pierrot le fou », dit être là depuis 9 heures. Il n’aurait « manqué ça pour rien au monde ».

A la mi-journée, ce n’était pas encore la cohue, mais les deux files d’attente pour pénétrer dans la cour des Invalides (1.000 personnes du public pourront y entrer) s’allongeaient, avec quelque 200 personnes vers 14 h, des retraités aux moins de 30 ans.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous