Jeux en ligne: 888 rachète les activités hors-USA de William Hill pour 2,2 mds de livres

Cette opération permettra de "créer un leader mondial des paris et des jeux en ligne", a souligné dans un communiqué 888, qui va ainsi "augmenter considérablement son échelle et diversifier davantage sa gamme de produits".

888 met aussi en avant des "gains d'efficacité" significatifs, notamment "des synergies de coûts avant impôts d'au moins 100 millions de livres sterling par an".

L'entreprise estime que le chiffre d'affaires du groupe élargi en 2020 aurait été de 2,5 milliards de dollars, pour un Ebitda (excédent brut d'exploitation) de 464 millions de dollars. La nouvelle entité comptera 12.000 salariés.

"L'échelle compte, dans le monde du jeu, et cet accord va renforcer la position de 888", a commenté Russ Mould, analyste chez AJ Bell.

Caesars avait annoncé il y a près d'un an son rachat de William Hill moyennant près de 3 milliards de livres. L'Américain avait précisé être intéressé essentiellement par les activités américaines de William Hill et avait mis en vente les activités européennes.

Celles-ci sont essentiellement concentrées au Royaume-Uni avec un site mais surtout un réseau de quelque 1.400 boutiques de paris.

L'acquisition est financée à hauteur de 2,1 milliards de livres par un emprunt auprès des banques JPMorgan, Morgan Stanley et Mediobanca. 888 prévoit aussi de réaliser "au moment approprié" une augmentation de capital pour lever environ 500 millions de livres.

William Hill avait dû fermer ces dernières années des centaines d'établissements britanniques en raison d'une réglementation plus stricte. Ceci se double désormais de l'impact de la pandémie, qui décourage les paris en boutique au profit des mises sur internet.

Peu après 14H00 GMT, le titre de 888 perdait 2,93% à 390,4 pence à la Bourse de Londres.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous