Le protocole de réouverture de la nuit repoussé jusqu’au Codeco

Image=d-20151207-G4L5WQ_high
LESOIR.

Le Comité de concertation (Codeco) du 20 août dernier avait annoncé la réouverture des boîtes de nuit pour le 1er octobre, ainsi que la publication, ce vendredi 10 septembre, d’un protocole pour cadrer cette relance des clubs après un an et demi de fermeture. Voilà qui devait laisser 20 jours aux établissements pour se préparer à réaccueillir du public sur leur piste de dance. Or, à bonnes sources, il nous revient que ce document listant les conditions de redémarrage des fêtes nocturnes ne sortira pas ce vendredi et sera même vraisemblablement repoussé jusqu’à vendredi prochain, le 17 septembre, question d’être avalisé par le Codeco qui se réunit ce jour-là. Il apparaît en effet que le dossier est juridiquement plus complexe que prévu car il implique le fédéral et les Régions.

Consolation pour le secteur : il a été consulté. Les représentants des nuits festives ont encore eu l’occasion d’exprimer leur point de vue lors d’une réunion ce jeudi en présence notamment du commissariat corona. A ce stade, la mise en place du Covid Safe Ticket (CST) pour toutes les boîtes du royaume ne fait plus guère de doute. Mais à partir de combien de clients ? Le CST serait de mise dès 100 clients. Autre question : les exploitants de discothèques devront-ils s’équiper de systèmes de ventilation et/ou de purification d’air plus performants ? Si oui, pour quand et avec quel argent ? Les professionnels demandent plus que le délai de trois mois qui a été évoqué pour répondre à des normes d’air plus exigeantes, ainsi qu’un financement à 100 % des installations techniques idoines par les pouvoirs publics car les clubs n’ont plus d’argent.

Sur le même sujet
Politique
 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous