L’UEFA s’oppose fermement à l’idée de disputer un Mondial tous les deux ans: «Ce serait mortel pour les footballeurs»

PhotoNews
PhotoNews

Ceferin dit disposer du soutien de l’Amérique du Sud, qui compte avec le Brésil et l’Argentine des têtes d’affiches de la scène footballistique internationale. « Ils ne sont pas pour non plus. Je souhaite donc bonne chance à la FIFA dans son projet d’instaurer l’idée mondialement. Même si j’espère qu’ils reviendront à la raison et feront une meilleure proposition. »

Un groupe de travail de la FIFA mené par Arsène Wenger examine ce à quoi devrait ressembler le calendrier des matchs dans les prochaines années. Selon l’ancien manager d’Arsenal, il devrait y avoir un grand championnat international chaque année : une Coupe du monde tous les deux ans, en alternance avec les tournois continentaux comme l’Euro. Pour l’instant, la Coupe du monde a lieu tous les quatre ans.

« Ce plan ne mène à rien »

L’opposition contre cette proposition n’est pas nouvelle. Le monde du football craint surtout la surcharge des joueurs, qui sont déjà accablés par un calendrier dense. « Un tournoi international lourd d’un mois chaque année est mortel pour les footballeurs », a expliqué Ceferin. « En plus, ces tournois entreraient en concurrence avec d’autres comme la Coupe du monde féminine et les Jeux Olympiques. Croyez-moi : ce plan ne mène à rien. »

D’après la commission Wenger, les plans devraient être d’application à partir de 2026.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous