Les hospitalisations dues au covid en hausse: «On ne voit pas encore l’impact de la rentrée», prévient Steven Van Gucht

PHOTONEWS_10911806-015

Entre le 31 août et le 6 septembre, une moyenne de 1.937 infections a été enregistrée chaque jour, soit une baisse de 6 % par rapport aux sept jours précédents. Ce qui ne veut pas dire qu’il faut se réjouir trop vite. Pour le virologue Steven Van Gucht, « on ne voit pas encore l’impact de la rentrée et des nouveaux assouplissements entrés en vigueur au début du mois de septembre », explique-t-il au quotidien flamand, Het Laatste Nieuws.

Selon lui, l’effet de la rentrée va prendre un peu plus de temps. D’autre part, « il y a aussi moins de tests qui sont effectués étant donné la baisse des déplacements par rapport au mois d’août ».

En faveur du maintien des mesures sanitaires.

Le virologue plaide pour un maintien des mesures sanitaires légères comme le port du masque ainsi que la poursuite de la vaccination. D’après lui, cela permettra de garder la situation sous contrôle. « Je suis convaincu que nous n’aurons plus besoin des mesures drastiques. »

Les chiffres relatifs à l’évolution de la situation sanitaire continuent à donner des signes d’inquiétude à Bruxelles. Le virologue indique que la plus grande différence liée aux chiffres des infections se voit dans le taux de vaccination. En effet, la Région de Bruxelles Capitale est en retard par rapport à la Flandre et à la Wallonie.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous