Accueil Monde France

Carole Damiani, psychologue: «Personne ne sortira indemne du procès des attentats de Paris»

Une équipe de psychologues vient en aide aux victimes au procès des attentats du 13 novembre 2015. Carole Damiani, qui la dirige, recommandera aux parties civiles de ne pas assister à certaines audiences.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 5 min

Carole Damiani est psychologue. Elle dirige l’association « Paris aide aux victimes ». Voilà trente ans qu’elle soutient les victimes d’attentats ou d’autres infractions pénales. Durant tout le procès des attentats du 13 novembre 2015, son équipe composée de douze psychologues et de trois accueillants sera présente au palais de justice pour venir en aide à ceux, à tous ceux, qui en éprouvent le besoin.

Depuis le début du procès, avez-vous déjà dû intervenir ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Esquenet Alexandre, samedi 11 septembre 2021, 14:09

    Un cinéma ridicule de plusieurs mois pour des abrutis qui ne méritent que la chaise électrique (énergie renouvelable si possible).

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs