Jean-Michel Saive est le nouveau président du COIB

Belga
Belga

Jean-Michel Saive a été élu président du Comité olympique et interfédéral belge (COIB) ce vendredi, succédant à Pierre-Olivier Beckers. Il a été préféré à Heidi Rakels avec 66,38 % des votes.

L’assemblée générale s’est tenue à l’Auditorium du Passage 44 à Bruxelles. Saive succède donc à Pierre-Olivier Beckers, qui présidait le COIB depuis 2004. L’autre candidate était l’ancienne judoka Heidi Rakers, médaillée de bronze aux Jeux Olympiques de Barcelone en 1992, qui pouvait devenir la première femme à occuper ce poste.

Saive, 51 ans, est membre du conseil d’administration du COIB depuis 2009 et l’un de ses vice-présidents depuis 2017. Candidat déclaré à la présidence de l’instance depuis septembre 2020, il a vu Heidi Brakels, 53 ans, entrer dans la danse peu avant la date limite.

Le pongiste, sept participations aux Jeux Olympiques, dispose d’une grande connaissance du monde olympique qu’il a pu approfondir au sein de plusieurs instances dirigeantes, que ce soit au sein du Comité exécutif des Comités olympiques européens ou comme membre actuel de la Commission de l’entourage des athlètes du Comité international olympique (CIO).

Jean-Michel Saive a présenté un programme qui repose sur dix axes, avec notamment la création d’une commission des fédérations non olympiques, la poursuite du projet Be Gold de soutien aux jeunes athlètes prometteurs ou encore la promotion des valeurs olympiques et le renforcement du rôle de la task force COIB/BPC pour tisser encore davantage de liens avec les sportifs paralympiques.

Les 39 fédérations olympiques disposaient d’un double vote, contrairement aux 42 fédérations non olympiques et aux quatre membres individuels (Pierre-Olivier Beckers, Ingmar De Vos, Tom Goegebuer et Jill Boon).

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous