Accueil

Un festival au service du cinéma

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Forcée de se recentrer sur ses fondamentaux l’an dernier, la Mostra allait-elle réussir à redevenir pleinement ce temps fort de la rentrée cinématographique ? Et la rampe de lancement des prix hollywoodiens qu’elle a été ces dernières années ? Dès l’annonce de la programmation, le festival le laissait espéter. Et il n’a pas déçu.

L’intelligence de la Mostra cette année, c’est d’avoir réussi à aligner à la fois de grands films attendus, mais de préserver le cinéma d’auteur, lui offrant un véritable cocon pour éclore. Un festival au service du cinéma, mais n’oubliant pas son public. Ainsi, à côté de l’incontournable (et réjouissant) Dune, des cinéastes moins connus et des propositions parfois radicales, révélant la diversité du cinéma.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs