Accueil

Bruxelles peine à rattraper son retard

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

On a beau distribuer les piqûres dans des bus ou dans certains grands magasins, les efforts entrepris à Bruxelles peinent toujours à se traduire clairement dans les chiffres de vaccination. Si l’on regarde de plus près les données fournies par l’institut Sciensano, à l’échelon communal, pour la fin de semaine 35 (le 5 septembre), il apparaît que seuls 52,2 % de l’ensemble de la population bruxelloise a reçu au moins une injection de vaccin. Contre 60,4 % à Charleroi, 61,4 % à Liège et 67,8 % à Anvers. La capitale est donc toujours bien à la traîne par rapport aux autres grandes villes du pays.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs