Accueil Sports Football Football belge Charleroi

Marco Ilaimaharitra de retour après un mois d’absence: «Il est fit et dans un super état d’esprit»

Les Zèbres se déplacent à Gand, sans Knezevic ni Zaroury mais avec Ilaimaharitra, promu capitaine.

Temps de lecture: 3 min

Ce dimanche, la Ghelamco Arena va accueillir le duel des deux équipes les plus spectaculaires du moment. Avant la trêve internationale, Charleroi avait clos son premier bilan, exempt toujours de la moindre défaite, avec une plantureuse victoire contre le Beerschot (5-2). Gand avait fait plus fort encore en balayant le Club de Bruges (6-1). Cette visite va donc constituer un fameux test pour les Carolos.

Ils l’aborderont en confiance, mais avec quelques ajustements nécessaires. Stefan Knezevic et Anass Zaroury, en marge du groupe ces deux dernières semaines en raison de pépins physiques, ne sont finalement pas repris. En outre, Edward Still va sans doute commencer sans Shamar Nicholson, son homme en forme (4 buts en Pro League avant 2 autres pions avec sa sélection en un mois). Il s’agit de ménager l’attaquant jamaïcain, rentré tout juste vendredi soir de sa tournée en zone Concacaf.

Il pourrait donc y avoir des changements parmi les onze titulaires élus. D’autant que Still semble toujours en pleine réflexion pour le poste de latéral où, après Van Cleemput et Tchatchoua, Zedadka apporte une solution de plus.

Un nouveau rôle pour Zorgane ?

Mais le changement le plus notable concerne un retour. Celui du nouveau capitaine (depuis le départ de Dessoleil), Marco Ilaimaharitra, bloqué un mois durant par une blessure aux ischios. « Marco est 100 % apte. Il a fait une très bonne dizaine de jours d’entraînement », se réjouit Still. « Il est fit et dans un super état d’esprit. Le fait qu’il soit notre nouveau capitaine l’a fait grandir dans ses responsabilités, qu’il assume super bien au sein du groupe. Il est 100 % fit, mais reste à voir s’il peut apporter déjà un plus à l’équipe. Il y a une différence entre être prêt physiquement et être déjà en mesure d’être titulaire. On est en train d’évaluer la situation. »

Ce nouvel atout redistribuera tôt ou tard les cartes dans l’entrejeu, où Ryota Morioka et Adem Zorgane ont certes montré de bonnes choses. La présence d’Ilaimaharitra pourra libérer encore davantage le Japonais et repositionnera l’Algérien un cran plus haut, à sa place de prédilection.

Still rêvait de ce trio, complémentaire et adapté à sa philosophie d’un jeu rapide et éclairé vers l’avant. Ce triangle s’affirme aussi de façon opportune, avant d’affronter Gand puis le Club de Bruges, deux équipes avec un « gros moteur » dans l’entrejeu.

« J’ai souvent dû jouer avec un profil plus offensif à ce niveau, notamment Ali (Gholizadeh) avec une position plus axiale. Marco nous apporte une solution supplémentaire. C’était clairement notre joueur clé et notre meilleur élément en début de saison. On a profité qu’il était out pour continuer à le développer au niveau physique et il est plus fort à ce niveau qu’il n’y a quelques semaines. Mais on a eu aussi des échanges riches au niveau du foot. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Charleroi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir