Accueil Société Régions Bruxelles

Crise économique: jusqu’ici, Bruxelles s’en sort mieux que prévu

Les prochains mois pourraient être difficiles, avec la fin du chômage temporaire, et la reprise des citations pour faillite. Mais les acteurs économiques se montrent optimistes pour le moyen terme.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

La rentrée s’annonçait socio-économique pour le gouvernement bruxellois, elle se révèle sanitaire. C’est que les taux de vaccination sont dramatiquement bas dans la capitale et les contaminations supérieures à la moyenne belge, alors que les pertes d’emploi et faillites ne sont pas (encore) castrophiquement élevées. Une image bien évidemment faussée par le chômage temporaire, le droit passerelle et les faillites en pause, qui augure peut-être de prochains mois difficiles.

« A l’heure actuelle, 22.000 Bruxellois sont encore en chômage temporaire, principalement des travailleurs de l’événementiel, de l’horeca et de la culture. Que vont-ils devenir ? On n’en sait rien. Mais on s’attend à une augmentation du chômage au fur et à mesure que les mesures de soutien vont disparaître », confirme Jan Gatz, porte-parole d’Actiris.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Van Haesendonck Eric, mardi 14 septembre 2021, 10:28

    Le problème c'est en effet que Bruxelles dépend beaucoup du tourisme international et des navetteurs qui travaillent dans les grandes entreprises. Or avec le télétravail qui s'installe durablement et les problèmes de mobilité (qui veut encore se déplacer en train vu la situation) on n'aura probablement plus jamais le même nombre de navetteurs. Le tourisme aussi c'est fortement compromis surtout si la ville est rouge et le taux de vaccination faible. Bruxelles ne doit pas uniquement être attractive pour les Bruxellois, elle doit surtout être attractive pour ces navetteurs et ces touristes! Le gouvernement Bruxellois devrais comprendre qui faudra imposer des compromis au Bruxellois en terme de pollution, de mobilité, de pass covid etc... Si la ville veux survivre économiquement à plus long terme.

  • Posté par DE GRAEVE LILIANE, lundi 13 septembre 2021, 14:06

    Les gens commencent à comprendre que la presse est payée pour mentir, l'hôpital est forcé de renvoyer les malades, les soignants ne peuvent pas soigner et les malades qui sont renvoyés chez eux et attendent comme on leur a dit, quand il est trop tard, ils arrivent en mauvais état faute de soins, alors qu'ils auraient pu être traité et s'en sortir rapidement. Tout cela pour que la presse puisse prouver que ce sont les non injectés qui tombent malade, alors que les injectés tombent soit mort, soit gravement malade voir paralysé, AVC, troubles menstruels grave, hémorragies, stérilité etc..et créent les variants qui contaminent les autres, et eux on les laisse circuler ! Ce qu'ils cachent mais le nombre de malade du virus est dès lors déjà dépassé par les malades du faux vax. C'est une honte, il est grand temps de réagir et de réveiller cette grosse masse de moutons conditionnés par la propagande des mainstream.

  • Posté par dams jean-marie, lundi 13 septembre 2021, 13:46

    De manière générale remplaçons 90 % des politiciens par des experts ! Bon pour les économies et pour enfin avoir des compétents à la gestion du pays ! Licenciés en droit ou ingénieurs , scientifiques ..... le choix est vite fait.

  • Posté par eric biltiau, lundi 13 septembre 2021, 9:08

    On voit effectivement que ce système de régionalisation débile qui dure depuis plus de 50 ans est un échec. Il faut retourner vers une refédéralisation pour les grands enjeux de notre futur AVEC pour tous ces postes des EXPERTS qui guideraient nos politiques. Malgré cela on retrouve des citoyens bobos qui estiment qu'il ne faut pas retourner à "la Belgique de Papa" comme ils disent mais sans argumenter. Pour exemple, il est évident que dans le domaine de la pandémie actuelle, sans le concours des experts, même avec un seul ministre de la santé compétent comme l'est notre VDB, le résultat actuel n'aurait pas pu être atteint. Mettons des experts pour l'emploi, la circulation routière, ferroviaire, l'enseignement, le climat, ....et réduisons les dépenses inutiles avec des députés, des ministres et autres qui touchent des sommes folles pour glander pour les 3/4 d'entre eux. Jean-Claude Defossé sur la RTBF a réalisé la série "Les travaux inutiles"; cette série est un catalogue hilare et imagé des dépenses inutiles et inconsidérées de nos gouvernants. Pourquoi ne pas refaire une nouvelle série qui nous démontrerait à nouveau ces dépenses inutiles...?

  • Posté par Staquet Jean-Marie, lundi 13 septembre 2021, 9:33

    Parce que cette fois-ci, la RTBF devrait mettre en évidence la responsabilité de ses propriétaires: la galaxie des corrompus et incompétents qui dirigent la Wallonie et Bruxelles.

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs