Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

Hamilton-Verstappen: ça tourne mal...

Le duel Hamilton-Verstappen tourne au vinaigre. Après Silverstone, les deux candidats au titre se sont accrochés à Monza. Où les McLaren de Ricciardo et Norris ont signé un improbable doublé ! La fin de saison s’annonce électrique !

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Il y avait eu Silverstone, où Lewis Hamilton n’avait pas mis la meilleure volonté du monde pour que Max Verstappen, qui tentait de lui faire l’extérieur au virage de « Copse », voie sa tentative couronnée de succès. Le pilote Red Bull avait durement atterri dans les rails de sécurité puis à l’hôpital, tandis que le Britannique s’en était allé glaner un huitième succès devant les siens ! Depuis dimanche, il y a désormais Monza, où Max Verstappen – frustré d’avoir d’abord perdu le bénéfice de sa pole position au profit du futur vainqueur Daniel Ricciardo, puis 11 secondes dans un pitstop trop long – a sans doute commis un péché d’orgueil en tentant par tous les moyens de résister au Britannique qui, ressorti des stands un tour plus tard, avait abordé la « Variante del Retiffilo » – bref, la première chicane de Monza… – juste devant lui.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Gossuin Jacques, lundi 13 septembre 2021, 18:30

    je ne vais pas juger des responsabilités des deux protagonistes, mais ce que je trouve scandaleux en tant que sportif, c'est le dédain affiché par Verstappen après "l'incident" pas un regard pour Hamilton, non assistance à une personne en danger, peut-être en danger de mort (merci le Halo), triste comportement !

  • Posté par Froès Laurent, lundi 13 septembre 2021, 14:14

    Les raisons de cet accident volontaire me font furieusement penser à Shumi lors d'un certain gp de Monaco.

  • Posté par Stephane Abinet, lundi 13 septembre 2021, 13:22

    Vous commencez votre article par une affirmation fausse : à Silverstone, ce n'est pas Verstappen qui essayait de faire l'extérieur à Hamilton, c'est Hamilton qui voulait faire l'intérieur à Verstappen dans le virage de Copse et qui l'a pousser en dehors de la trajectoire provoquant un gros crash. Non seulement, il ne s'est jamais inquiété de la santé de Verstappen, il a fêté sa victoire avec indécence et n'a pas pris de pénalité. Lewis est un habitué des faits... Ils pousse souvent ses adversaires les plus coriaces en dehors de la piste (1er GP cette année, et de multiples fois avec Rosberg et lors de son premier titre mondial au Brésil lorsqu'il fit de même avec Alonso. Il n'aime pas qu'on lui résiste et se plaint toujours des manoeuvres des autres. C'est Prost protégé par Ballestre du temps de Senna. Il est temps qu'il quitte vite la F1.

  • Posté par Lambert A., lundi 13 septembre 2021, 13:02

    Verstappen peut être considéré comme un fou du volant, un véritable kamikaze près à tout pour gagner. Ce n'est absolument pas ce que l'on veut voir d'un vrai sportif. En un mot, aucun "respect" pour ses concurrents. On retiendra le total dédain qu'il a manifesté à Hamilton après le crash, sans s'inquiéter aucunement de sa santé. Avec un tel comportement, ce tout petit Verstappen n'atteindra jamais l'aura d'un vrai champion comme par exemple Vettel.

  • Posté par swinge olivier, lundi 13 septembre 2021, 11:25

    comportement lamentable de Verstappen : agressivité inacceptable, indifférence pour son adversaire, conduite de voyou. J'espère qu'il continuera à perdre ! Buiten meneer Verstappen !!

Plus de commentaires

Aussi en Formule 1

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs