Droit-passerelle, allocations de chômage, prime...: la prolongation des aides corona toujours pas tranchée

Beaucoup de mesures touchent l’horeca.
Beaucoup de mesures touchent l’horeca. - Mathieu GOLINVAUX.

Les ministres du gouvernement fédéral réunis lundi en comité restreint n’ont toujours pas tranché la question de la prolongation des mesures de soutien socio-économique prises dans le cadre de la crise sanitaire. La discussion se poursuivra dans les prochains jours, a-t-on indiqué au cabinet du Premier ministre Alexander De Croo.

Le temps presse

Plusieurs mesures expirent le 30 septembre : le droit-passerelle corona, le chômage temporaire corona, le gel de la dégressivité des allocations de chômage et la prime de 50 euros pour certains allocataires sociaux. A bonne source, l’on évoquait un blocage politique entre partis francophones et néerlandophones, les seconds estimant que, vu la reprise qui s’amorce, ces mesures ne sont plus nécessaires ou doivent en tout cas être très sérieusement limitées.

Deux scénarios sont sur la table, a-t-on expliqué à une autre source, et sont en cours d’analyse en fonction de leur coût et de leurs retombées sur l’économie. Il s’agit de voir ce qui est encore nécessaire alors que la Belgique sort de la crise et ne pas s’attacher à des « symboles », soulignait-on.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous