Accueil Sports Tennis Grands Chelems

L’Histoire était trop forte pour Novak Djokovic

Federer, Nadal, Sampras, Agassi, Borg, McEnroe etc., s’y sont tous cassé les dents et désormais Novak Djokovic aussi ! Le Serbe était le plus proche, à un doigt, à un succès de remporter le fameux Grand Chelem que seuls deux joueurs ont réussi (Laver en 1962 et 1969 et Budge en 1938), mais il a craqué !

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Leonardo Di Caprio, Brad Pitt, Bradley Cooper, Spike Lee, Ben Stiller, Rami Malek, etc., le grand New York était de sortie pour assister à l’Histoire en marche, lors de cette fameuse finale entre Novak Djokovic et Daniil Medvedev, les nº1 et nº2 du tennis actuel. Mais même Hollywood a été surpris par le drame vécu, en live, par le Serbe. Ce n’était pas le film auquel tout l’Arthur Ashe Stadium s’attendait…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Harmignies Philippe, lundi 13 septembre 2021, 17:40

    Hum, il ne faut pas comparer les tournois du grand chelem actuels avec ceux de la préhistoire du tennis. Rien à voir. Vu le nombre de tournoi dans ce sport et ce tout au long de l'année, je pense qu'il sera très très difficile pour un joueur ou une joueuse de remporter un grand chelem calendaire.

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs