Accueil Société

Erika Vlieghe sur le port du masque: «Après 25.000 morts, on se doit d’être prudent»

Les experts douchent les velléités politiques de laisser tomber le masque. Trop tôt et trop risqué alors que l’hiver et les activités en intérieur se rapprochent.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 3 min

Un retour en présentiel dans toutes les écoles, une réouverture des discothèques et bientôt, la fin du port du masque en toutes circonstances ? « Pas si vite », tranchent les experts qui voient d’un mauvais œil la proposition mise sur la table par certains politiques, le Premier ministre Alexander De Croo en tête. L’infectiologue et présidente du GEMS Erika Vlieghe fut la première à fustiger une idée qui ferait croire à un retour à la vie normale. « L’épidémie n’est pas terminée, le virus est toujours là même si aujourd’hui, une grande majorité de gens sont vaccinés, dit-elle. La période qui arrive, à savoir l’automne et l’hiver, va nous servir de stress-test pour savoir si toutes les digues que nous avons mises en place pour contenir le virus sont suffisantes. Il y a la vaccination bien sûr mais aussi d’autres mesures comme la ventilation à l’intérieur des bâtiments et aussi le port du masque dans des circonstances bien précises où il peut être une barrière supplémentaire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par Peeters PCR, mardi 14 septembre 2021, 20:53

    En 2021 il y a eu 5753 décès avec ou par le covid-19, en 2015 il y avait 6000 morts de la grippe avec un vaccin et sans masque! l'efficacité du port du masque n'a jamais été prouvé pour le covd-19 l'inutilité du port du masque oui! Belle Victoire en Guadeloupe : Les juges donnent raison à Raoult ! Veran porte plainte ! Un ministre de la santé qui s'oppose aux traitements ! Le gouvernement en échec, la Guadeloupe ne vaccinera pas et traitera grâce à la chloroquine. https://odysee.com/@Covidbel:5/la-Guadeloupe:5

  • Posté par Raspe Eric, mercredi 15 septembre 2021, 8:38

    Un 6000 morts c'est trois fois le chiffre du nombre de décès dus au cancer du sein. Avec une telle mortalité, les efforts de recherche de traitement contre la grippe et du vaccin universel seraient bien plus grands compte tenu des efforts pour traiter et comprendre le cancer du sein. En réalité, selon Statbel (https://statbel.fgov.be/fr/themes/population/mortalite-et-esperance-de-vie/causes-de-deces#figures) la mortalité dans les années de forte grippe n'est que de 300 décès dus à la grippe. C'est un des mensonges récurrent de ce sinistre personnage. Second mensonge, l'efficacité du port du masque a été prouvée par des mesures physiques (https://advances.sciencemag.org/content/early/2020/08/07/sciadv.abd3083), par une méta-analyse relative à la protection contre la grippe (https://www.bmj.com/content/339/bmj.b3675.long) et dans le cas de la covid par une étude de terrain réalisée dans la ville Allemande d'Iéna (https://www.pnas.org/content/pnas/117/51/32293.full.pdf). Pour ce qui est de la Guadeloupe, la nouvelle date de l'année dernière. Récemment la vague tsunami due au variant delta qui a déferlé sur les Antilles et a fait une hécatombe démontre clairement que l'hcq, c'est du brun! Nous avons donc droit aux sempiternelles manipulation de ce sinistre personnage. Combien de temps devrons-nous encore les tolérer? Les résultats de la vaccination démontrent chaque jours son utilité. Par exemple, selon les chiffres de Sciensano, nous sommes passés de plus d'une centaine de décès par jour et par 1000 résidents de MRS lors des premières et deuxièmes vagues de l'épidémie alors que les vaccins n'étaient pas disponibles à moins de cinq décès par jour et par 1000 résidents lors de la troisième vague alors que la presque totalité des résidents étaient vaccinés. S'opposer à celle-ci, c'est donc provoquer un préjudice à savoir au moins mettre en péril la vie d'autrui. On quitte le champ de la liberté d'opinion chère à notre démocratie pour s'aventurer dans celui des crimes et délits si en plus on utilise comme arguments des fausses informations, des mensonges et des manipulations. Offrir une tribune à ces malfaiteurs s'est s'en faire le complice. Surtout s'ils sont animés d'une sympathie pour les idées d'extrême droite, c'est indigne de la réputation et de l'héritage du Soir. Il est grand temps que les pleutres paresseux de l'équipe rédactionnelle du Soir se décident enfin à éliminer les commentaires incompatibles avec les règles d'utilisation de son forum et contraires aux valeurs sacrées du journal. Ou du moins à les associer à un commentaire désapprobateur de la rédaction ou mieux encore d'arrêter de permettre aux lecteurs du Soir de commenter ses articles. C'est dommage pour les quelques lecteurs éclairés dont les commentaires sont instructifs et utiles. Mais ils sont tellement minoritaires! Cela évitera les contradictions entre le contenu des articles et ce qui devient majoritaire dans la masse d'information. Cela rendra plus difficile la justification des revenus publicitaires et impossible son augmentation par la rédaction d'articles polémiques visant à générer un maximum de commentaires. Mais vendre son âme aux diables les plus offrants, c'est transformer ce qui était un journal respectable en vulgaire torchon qui ne mérite plus d'être lu et est juste bon à servir dans nos latrines.

  • Posté par Peek Frederic, mardi 14 septembre 2021, 18:03

    Casse les c......

  • Posté par Barry Luc, vendredi 17 septembre 2021, 17:56

    beaucoup de blabla d'un soumis à la dictature sanitaire de la peur

  • Posté par Hans José, mardi 14 septembre 2021, 17:05

    25.000 morts ? Mme Vlieghe et tous les alarmistes du même tonneau ne font qu'entretenir leur fond de commerce médiatique. Si l'on regarde la mortalité en 2020, on constate qu'il y a eu 16.000 morts de plus que la normale : 15.000 avec deux vagues Covid (avril et décembre) et 1.000 avec la canicule d'août. En 2021 par contre, une mortalité tout à fait dans les normes, pas même de 3ème vague. (voir le site de la Région Wallonne : www.iweps.be/mortalite-quotidienne-2020). Cette mortalité normale en 2021, tandis que les gestes-barrières s'assouplissaient, est l'effet positif évident de la vaccination. C'est le droit de chacun de refuser la vaccination mais alors qu'il en assume les conséquences : une exclusion de la plupart des activités sociales.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs