Accueil

Libérale et libre

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

« Je veux rappeler qu’être libérale touche vraiment au sens de mon engagement en politique. Et j’avoue que je suis toujours étonnée et blessée lorsqu’on le critique. Parce que pour moi, être libérale, c’est vouloir être libre et donc avoir les moyens de sa liberté. Donc pouvoir se payer son propre logement, pouvoir avoir suffisamment de moyens pour avoir une vie décente. Mais on ne peut pas être libre tout seul. Or, si on veut que les autres soient libres aussi, il faut qu’ils puissent avoir les moyens de leur propre émancipation. Pour cela, il faut que tout le monde puisse avoir accès à l’enseignement supérieur. On sait l’importance d’un diplôme pour favoriser l’insertion socio-professionnelle. J’ai vraiment une composante “égalité des chances” dans mon programme et dans ma façon de fonctionner en tant que femme politique libérale. Vous savez, la précarité étudiante, c’est l’un de mes grands chantiers. Peut-être que l’on me croit difficilement parce que je suis libérale mais j’insiste c’est un de mes grands chantiers ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs