Lionel Messi débarque en Belgique: voici le dispositif spécial

Photonews
Photonews

Insaisissable sur un terrain, Lionel Messi risque également de l’être en dehors de celui-ci lors de son city-trip express en Venise du Nord. Les Parisiens effectueront les quelque 300 kilomètres qui séparent Paris de Bruges par avion, mardi en début d’après-midi. Mais dès leur arrivée au petit aéroport d’Ostende, le service de sécurité sera renforcé pour éloigner les joueurs parisiens des curieux/supporters soucieux de prendre un selfie avec l’Argentin et ses équipiers. « Dès leur arrivée sur le tarmac, ils monteront directement dans leur bus pour rejoindre leur hôtel sans passer par la case contrôle », a fait savoir le porte-parole de l’aéroport. La folie commencera à l’aéroport d’Ostende où le jet du PSG devrait atterir à 11h40.

Après avoir effectué un petit entraînement au stade Jan Breydel dès 18 heures, avec possibilité pour la presse d’assister à un premier quart d’heure d’échauffement en général aussi intéressant qu’un match de fond de classement de Ligue 1, les Parisiens iront passer leur seule nuit sur le sol belge à l’hôtel Van der Valk à Oostkamp, un quatre-étoiles sans doute assez éloigné des standards habituels des stars parisiennes mais qui offre deux avantages majeurs : celui de la proximité du stade mais aussi et surtout une certaine expertise en matière d’accueil d’équipes sportives. Manchester United ou l’équipe cycliste Jumbo-Visma y ont déjà séjourné. « Le PSG n’a pas formulé de demandes particulières : ils viennent avec leur propre service de sécurité mais aussi leurs propres cuisiniers, dévoile Ben Wohrmann, l’un des gérants des hôtels de la chaîne. L’hôtel n’est pas complètement privatisé, certains habitués avaient déjà réservé depuis des mois, sans savoir que le PSG allait venir, mais ils ne seront pas au même étage que la délégation parisienne, riche de 30 à 40 personnes. »

S’il dispose d’une suite luxueuse de 63 m² baptisée Yoko Ono et facturée à 209 euros (petit-déjeuner compris), l’essentiel des chambres se négocie aux alentours de 150 euros la nuit. Rien d’inabordable donc, pour un club de l’envergure du PSG qui entend bien profiter d’une certaine discrétion. Le bourgmestre d’Oostkamp, Jan De Keyser, a d’ailleurs fait savoir que « l’hôtel sera fermé hermétiquement pour les personnes non autorisées. Il y aura un contrôle permanent aux barrières du parking. Cela n’a donc aucun sens de venir pour espérer spotter Messi. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous