Clement ne veut pas cadenasser la rencontre face au PSG: «Nous n’allons pas rester à onze dans notre surface»

Photonews
Photonews

Philippe Clement garde la tête froide à la veille de voir son Club de Bruges affronter le Paris Saint-Germain, l’un des favoris à la victoire finale en Ligue des Champions, mercredi (21h) au Jan Breydel. Malgré la pléiade de stars qui garnissent les rangs parisiens, Clement a estimé que ce match était «l’un des plus faciles de la saison». «Nous avons tout à gagner et rien à perdre», a-t-il déclaré mardi en conférence de presse après avoir dispensé une dernière séance d’entraînement.

La tension monte avant de défier la bande à Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé. «J’ai parlé aux gars», a dit Clement en réponse à la question de savoir s’il avait dû rassurer ses troupes. «Je ne peux pas être dans la tête des joueurs mais, pour certains d’entre eux, c’est la première fois qu’ils vont défier de tels joueurs. Nous voulons tirer un maximum de ce duel. Ce sera vraiment un match intéressant pour l’équipe.»

Le technicien n’a pas l’intention de cadenasser la rencontre. «Nous n’allons pas rester à onze dans notre surface pendant 90 minutes. Nous voulons nous créer des occasions et inscrire des buts, nous avons travaillé dans cette optique. Je veux voir une équipe qui attaque et qui défend collectivement. Évidemment, il faudra se montrer encore un peu plus performant sur le plan défensif.»

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Mitoma a marqué son premier but avec les Bruxellois.

    Par Vincent Miller

    Coupe de Belgique

    L’Union s’est fait plaisir

  • PHOTONEWS_10747870-003

    Par Didier Schyns

    Standard

    Le Standard a besoin d’argent frais

  • belgaimage-180747557-full

    Par Jean-François Patte

    Division 1A

    Julien De Sart: «En tant qu’ancien Rouche, j’aimerais calmer l’euphorie d’Anderlecht»

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous