Accueil Monde Asie-Pacifique

20 ans après le 11-Septembre, quatre Irakiens racontent leurs blessures

Dans les mois qui suivent les attentats du 11 septembre 2001, les Etats-Unis déclarent la guerre contre le terrorisme : ils envahissent l’Afghanistan, puis se tournent vers l’Irak, qu’ils accusent de soutenir Al-Qaïda. Aujourd’hui, les Baghdadi racontent cette guerre qui s’est mutée en une présence américaine sur le long terme.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Vingt ans se sont écoulés depuis l’attentat contre les tours jumelles de New York. A Bagdad, la plupart des habitants de plus de trente ans se souviennent encore avec précision de ce qu’ils faisaient quand ils ont appris la nouvelle. Justin*, qui avait quinze ans en 2001, revenait du lycée dans son quartier de Dora, au sud de Baghdad. Saami discutait avec ses voisins sur le pas de sa porte à Al-Hurriya, dans le nord-ouest de la capitale. Ehsan donnait cours dans l’université de Jadriya sur les bords du fleuve Tigre, tandis que Maahdi regardait la télévision dans son salon à Sadr city. Tous ont eu la sensation immédiate que ce drame qui se consommait à plus de 9.000 km allait les impacter directement. Certains ont même exulté.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Lombard Fernande, mercredi 15 septembre 2021, 13:40

    Restons raisonnables, après avoir détruit l'armée iraquienne, 70.000 morts quand même, (+ les victimes collatérales...) et après avoir supprimé toutes forces susceptibles d'assurer l'ordre, les islamistes ont pris le pouvoir dans les faits et dans les rues. Reconnaissons que les soldats d'Allah se placent intelligemment dans le sillage des troupes américaines. (Etat islamique, Daesch, talibans etc...)

  • Posté par Lambert Guy, mardi 14 septembre 2021, 20:33

    Il n'y a pas que les Irakiens qui se posent la question de la présence américaine. Depuis leurs mensonges à l'ONU, les Américains (avec les Anglais) ne font que foutre le bordel en Orient. N'oublions pas que Daesh et l'Etat islamique, on le doit beaucoup à ces incultes américains.

Aussi en Asie-Pacifique

Humeur Japon: la douleur des femmes à la Cour impériale

La princesse Mako, nièce de l’empereur du Japon, s’est mariée mardi après des années de controverse au sujet de son union avec son fiancé roturier Kei Komuro. Un événement en catimini, dépourvu de toute cérémonie officielle.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs