Mediaset: bénéfice au premier semestre grâce à la publicité

Sur la même période de 2020, au plus fort de la pandémie de coronavirus, le groupe avait essuyé une perte de 18,9 millions d'euros.

"Dans un contexte encore marqué par l'urgence pandémique", Mediaset a réussi à "améliorer ses résultats, non seulement par rapport à la même période de 2020, mais aussi comparé au premier semestre 2019, qui n'était pas encore affecté par le Covid", constate le groupe mercredi dans un communiqué.

Le résultat net a profité de deux éléments extraordinaires, de la plus-value dégagée grâce à la cession de Towertel et des dividendes provenant de la participation dans ProsiebenSat1.

Mais même en excluant ces deux facteurs, le bénéfice net du premier semestre 2021 est supérieur à celui de 2019, qui était de 102,7 millions d'euros, souligne le groupe.

Les recettes publicitaires ont bondi de 31,7% à 979,9 millions d'euros en Italie et ont grimpé de 24,9% à 406,1 millions d'euros en Espagne.

Le chiffre d'affaires total de Mediaset a progressé de 18,9% à 1,38 milliard d'euros au premier semestre.

L'assemblée générale des actionnaires de Mediaset avait approuvé en juin le transfert du siège social du groupe de Milan aux Pays-Bas, à Amsterdam, afin notamment de "renforcer sa capacité" à lever des capitaux.

Après des années de litiges portant sur la création ratée d'un concurrent à Netflix en 2016, Mediaset avait fait début mai la paix avec son deuxième actionnaire, le géant des médias français Vivendi.

Selon l'accord, Vivendi s'est engagé à céder sur une période de cinq ans la totalité des 19,19% du capital de Mediaset gelés et restera actionnaire du groupe de médias italien à hauteur de 4,61%.

Parmi les projets de Mediaset figure aussi une fusion de ses activités italiennes, espagnoles et de sa participation de 15,1% dans l'allemande ProSiebenSat.1 dans une holding de droit néerlandais baptisée MFE (Media For Europe).

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous