Lanterne rouge en D1A, le Beerschot se sépare de son entraîneur Peter Maes

@Belga
@Belga

Le Beerschot s’est séparé de son entraîneur Peter Maes. Le club anversois, lanterne rouge de la D1A, l’a annoncé mercredi. Il s’agit du premier licenciement d’entraîneur cette saison en Jupiller Pro League.

Peter Maes, 57 ans, avait quitté Saint-Trond pour prendre la direction du Kiel cet été. Sous la direction de l’ancien gardien de but, qui avait signé un contrat de trois ans, les Rats n’ont pris qu’un point en sept journées de championnat. Avec ce 1/21, le Beerschot pointe à la dernière place de la D1A avec 6 points de retard sur La Gantoise, Malines et OHL, qui le précèdent au classement avant la 8e journée qui verra les Anversois se rendre à Ostende samedi. C’est Marc Noë qui prendra place sur le banc anversois pour ce déplacement au littoral.

Peter Maes, qui avait terminé sa a carrière au Germinal Beerschot, a successivement entraîné le Verbroeding Geel (2002-2006), le FC Malines (2006-2010), Lokeren (2010-2015), le KRC Genk (2015-2017), à nouveau Lokeren (2017-2018).

En 2018, Maes a été impliqué dans le scandale du football « Mains Propres ». Le Limbourgeois fut soupçonné de blanchiment d’argent et d’appartenance à une organisation criminelle. Peu de temps après, le 27 octobre 2018, il a été licencié par Lokeren. Il a rebondi douze mois plus tard à Lommel en 1B et l’a quitté le 30 juin 2020. Il était arrivé à Saint-Trond en décembre 2020 et avait décidé de quitter les Canaris pour les Rats à la fin de la saison dernière

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous