Accueil Monde États-Unis

Quand les militaires craignaient que Trump n’attaque la Chine

Un livre à paraître mardi 21 septembre révèle que le chef d’état-major redoutait une attaque contre la Chine, voire l’Iran, un usage possible du feu nucléaire par un Donald Trump mentalement instable, et craignait un coup d’État d’extrême-droite au moment de l’assaut contre le Capitole, le 6 janvier.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Aveuglé par la colère et le ressentiment, Donald Trump n’avait plus toute sa tête, au moment de l’assaut contre le Capitole par ses partisans le 6 janvier 2021. C’est ce que pensait le chef d’état-major des armées, le général Mark Milley, selon une des révélations contenues dans un livre à sortir le 21 septembre prochain, Peril , signé Bob Woodward et Robert Costa. Woodward, un des plus grands journalistes politiques de Washington, était un des deux reporters du Washington Post qui mirent au jour l’affaire du Watergate en 1972.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

26 Commentaires

  • Posté par Van Obberghen Paul, jeudi 16 septembre 2021, 16:06

    @ Naeije Robert "Trump n'a bien évidemment jamais voulu attaquer la Chine" Ça, personne ne peut le savoir avec certitude. Quoiqu'il en soit, ça n'est pas la volonté putative de Trump qui compte, mais que la Chine ait pû penser qu'elle puisse être attaquée par les E.U. et frapper préhemptivement. "En revanche, Taiwan et la Corée du Sud voient avec inquiétude l'affaiblissement du bouclier de dissuasion que constitue une Amérique cohérente militairement." Biden a annoncé aujourd'hui même un renforcement, s'il était encore possible, entre l'Australie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis (qu'il appelle "AUKUS") de la coopération militaire spécifiquement destiné à contrer les velléités Chinoises en Mer de Chine. "Les errements à relents putschistes du général Malley" Il n'y a eu aucune volonté de putsh de la part de Milley. Reste que son comportement pose questions et devra faire l'objet d'analyses, possiblement de sanctions. Les Républicains ne manqueront pas de demander une commission d'enquête, au minimum.

  • Posté par Naeije Robert, jeudi 16 septembre 2021, 16:59

    "aucune volonté de putsch " ? tout est une question de définition. Pour moi, un putsch est une entreprise de prise de décisions et mise sous tutelle de la démocratie par des militaires. Si un président devient incompétent il y a des procédures rigoureuses pour procéder à son remplacement. Ces procédures ne recourent pas aux services de l'armée, mais sont initiées et contrôlées par des assemblées parlementaires. C'est ainsi que fonctionne l'état de droit.

  • Posté par Van Schouwburg Jean-michel, jeudi 16 septembre 2021, 13:52

    Il faut savoir que les chefs militaires de puissances importantes se téléphonent de temps à autre afin d'éviter des heurts et des couacs. C'est tout à fait rassurant pour la paix. Cela fait partie de ses attributions. Le général Milley qui a une très grande expérience de combat (Afghanistan, Iraq etc...) a fait un rapport au ministère de la défense US . Cela dit de nombreux hauts fonctionnaires ont du contrer et agir à l'insu de Donald Trump afin d'éviter bien des problèmes. On ne peut pas imaginer pire chef d'État que Trump ...

  • Posté par Naeije Robert, vendredi 17 septembre 2021, 11:38

    Vision de type "bisounours" gravement erronée. Les militaires ne peuvent pas prendre ce genre d'initiatives même à l'égard de puissance amies (ce que la Chine n'est d'ailleurs pas) sans l'accord du commandant en chef qui est... un civil élu. C'est comme cela que fonctionne en démocratie.

  • Posté par Patrick Yamedjeu, jeudi 16 septembre 2021, 12:57

    Si Trump l'avait fait (ce bombardement), la réponse de la Chine aurait été du même calibre. La Chine n'est pas l'Afghanistan qu'on bombarde de temps en temps pour tester une nouvelle arme.

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs