Luis Sepulveda, le vieux qui lisait des romans d’amour, a cessé de rêver

Avec Sepulveda, le lecteur habite les territoires de l’imaginaire. Mais il est toujours renvoyé aux bruits du monde.
Livres
Portrait