Bruxelles: plusieurs bars de Saint-Gilles en grève

d-20201007-GJ9ANQ 2020-10-07 06_46_01

Au Parvis de Saint-Gilles, plusieurs commerçants ont décidé de se mettre en grève. Sur Facebook, la brasserie Verschueren fait notamment état de cette décision. « Depuis le 2e déconfinement, un nouveau phénomène a frappé le Parvis: la présence d'une poignée de personnes souffrant toutes de lourds problèmes psychologiques et/ou d'addiction au crack et à d'autres substances les rendant extrêmement agressives. »

Le Verschueren insiste sur le fait qu’il co-habite depuis 20 ans avec plusieurs générations de SDF, mendiants, Roms, etc. Et ce, en offrant un accès gratuit aux toilettes, à de l’eau potable, et proposait même de s’occuper de la recharge des téléphones. Cependant, les choses auraient changé depuis le dernier confinement. « Nos serveurs et serveuses sont menacé.e.s, parfois au couteau, il y a des bagarres en pleine terrasse avec nos chaises, la mendicité a fait place à l'extortion. »

« La récurrence de ces scènes a plein d'implications: des gens viennent travailler la peur au ventre, en se demandant "ce sera quoi ce soir?", les familles fuient les terrasses, "nos" SDF (enfin: les habituels) se font eux-mêmes agresser dans l'indifférence générale - ce n'est pas un hasard si l'îlot et la paroisse se sont associés au mouvement des commerçants. », continuent-ils.

« Dans le climat d'agressions quotidiennes, littéralement quotidiennes, de ces dernières semaines, nous n'y arrivons plus... », finissent-ils.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous