Accueil Sports Football Ligue des Champions

«Le PSG dominé», «La folie à Bruges»: la presse internationale réagit au partage entre le FC Bruges et le PSG

Les Brugeois ont surpris les Parisiens pour la grande première du trio Messi-Mbappé-Neymar.

Temps de lecture: 2 min

Le Club de Bruges a tenu le PSG en échec ce mercredi dans une ambiance de folie au stade Jan Breydel pour la première journée de Ligue des champions. Pour leur première titularisation ensemble, le trio Messi-Mbappé-Neymar a été plutôt décevant face à des Brugeois conquérants, comme le soulignent les médias internationaux ce jeudi matin.

« Fantomatique », titre le journal l’Équipe, qui ajoute que le trio « MNM » a laissé les supporters parisiens sur leur faim, et que Bruges, équipe supposée comme la plus faible du groupe D, aurait même pu l’emporter. Même son de cloche dans les autres médias français tels que Le Parisien et RMC, qui estime que le PSG a dû se contenter d’un nul pour la première de Messi, face à une équipe de Bruges impressionnante.

En Angleterre, le Daily Mail titre sur « l’échec du trio Messi, Mbappé et Neymar » contre une équipe de Bruges qui « obtient un point bien mérité ». Le quotidien The Sun souligne lui que Bruges « ne s’est pas laissé intimider » par le prestige de son adversaire.

« C’était la folie à Bruges. Quel combat, quel match », écrit le journal allemand Bild, qui qualifie la prestation de Messi de « décevante ».

Enfin en Espagne, Marca encense le trio Lang-De Ketelaera-Vanaken, « plus dangereux que le trident Messi-Mbappé-Neymar » ce mercredi.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par knockaert marie, jeudi 16 septembre 2021, 17:56

    Je pense qu'en finissant troisième, le PSG peut gagner l'Europe League... ce serait une coupe MNM's !

  • Posté par Weissenberg André, jeudi 16 septembre 2021, 17:02

    Bien joué! Et quelle grosse déception! On s'attendait à une démonstration, et on a juste eu droit à un match engagé entre deux équipes qui paraissaient être de même niveau. Les "Presque Sûrs de Gagner" n'ont, à aucun moment hier, donné l'impression d'être un ou plusieurs crans au-dessus de Bruges. Ils n'ont jamais paru être en mesure de l'emporter non plus. Certainement pas en seconde période, malgré l'un ou l'autre éclair de Messi. Le 2-1 a même longtemps semblé être à la portée de Bruges, plutôt que de Paris, qui peut remercier Navas. Par comparaison, la promenade du Bayern sur la pelouse du Nou Camp, le jour d'avant, achevée par un 0-3 bien tassé qui aurait tout aussi bien pu être un 0-6, était autrement plus impressionnante que la prestation de cette "MNM" de pacotille, qui n'avait strictement rien de la MSN d'enfer du Barça de la décennie passée. C'est pas en jouant comme ça que le PSG, qui revendique le statut de "meilleure équipe au monde" fera justice à cette prétention sans nom. Pas comme ça non plus qu'il remportera cette CL.

Plus de commentaires

Aussi en Ligue des Champions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir