Accueil Culture

Coronavirus: une série de nouvelles aides au secteur de la culture à Bruxelles

Sept millions d’euros sont débloqués dans la troisième phase de soutien pour soulager le secteur de la culture aux abois.

Temps de lecture: 2 min

Le gouvernement bruxellois a approuvé jeudi d’une nouvelle série d’aides financières aux travailleurs et aux structures du secteur de la culture. Au total, 7 millions d’euros sont débloqués dans cette troisième phase de soutien pour soulager ce secteur aux abois.

Selon le gouvernement Vervoort, la Région bruxelloise a été l’une des premières à se mobiliser pour soutenir le secteur de la culture, tant ses travailleurs que ses structures.

En juillet 2020, elle avait lancé, à destination des travailleurs intermittents, une prime allant de 1.500 à 500 euros. A la suite de la prolongation de la crise sanitaire, le gouvernement avait renouvelé, en octobre dernier, l’octroi de cette prime en augmentant les montants puisque ceux-ci variaient de 2.000 à 1.000 euros.

Un an plus tard, dans un contexte sanitaire toujours incertain et ne permettant pas à de nombreux acteurs culturels de reprendre leurs activités normalement, le gouvernement bruxellois a décidé de lancer une troisième prime pour les travailleurs intermittents de la culture.

Les aides

Comme pour les précédentes, celle-ci est fonction du revenu éventuellement perçu par les travailleurs intermittents de la culture:

- 3.000 euros dans le cas où le travailleur a bénéficié entre le 1er janvier 2021 et le 30 juin 2021 de revenus s’élevant à maximum 4.500 euros nets;

- 2.250 euros dans le cas où il a bénéficié entre le 1er janvier 2021 et le 30 juin 2021 de revenus s’élevant à maximum de 6.000 euros nets;

- 1.500 euros dans le cas où le travailleur a bénéficié entre le 1er janvier 2021 et le 30 juin 2021 de revenus s’élevant à maximum de 8.000 euros nets.

La demande de prime pourra se faire en ligne sur le site d’Actiris à partir du 20 septembre et jusqu’au 17 octobre 2021 au plus tard. Le montant sera versé au 30 novembre 2021.

Selon le ministre bruxellois de l’Emploi, Bernard Clerfayt, 2.554 travailleurs du secteur ont bénéficié d’une prime en 2020. Un an plus tard, la reprise commence seulement timidement. Sans attendre, Bruxelles renforce même le montant des aides octroyées aux travailleurs intermittents en débloquant 5 millions d’euros.

«Bruxelles est une région dynamique et foisonnante en terme culturel et créatif. Le secteur de la Culture est un vecteur d’emploi qui nourrit aussi notre économie. Sans oublier ce qu’il représente en termes d’attractivité nationale et internationale», a souligné quant à lui le ministre-président Rudi Vervoort.

Parallèlement, le gouvernement bruxellois a marqué son accord pour relancer également une troisième aide de soutien aux structures du secteur de la culture. Cette prime d’un montant de 3.000 euros sera octroyée aux structures ayant au moins un siège d’exploitation en Région bruxelloise et employant au minimum 5 équivalents temps plein.

À lire aussi Coronavirus: le public se fait toujours désirer au théâtre et au concert

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs