Accueil Sports Cyclisme Route

La Belgique, nouvelle place forte du contre-la-montre

Absent des palmarès internationaux de longues années durant, notre pays possède aujourd’hui le vivier le plus profond de spécialistes du chrono. Le talent inné de Wout van Aert ou de Remco Evenepoel, favoris de l’épreuve mondiale dimanche à Bruges, n’est pas la seule explication à ce changement de statut. En sport, il faut aller vite tout en restant patient, difficile alchimie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Trois médailles lors du dernier Euro (Evenepoel, Segaert et Uijtdebroeks), une présence continue sur le podium mondial depuis 2018 (Campenaerts, Evenepoel et van Aert), le premier succès dans un chrono du Tour de France depuis 1985 et Vanderaerden à Villard-de-Lans (van Aert) : la Belgique est (re)devenue une nation de référence dans le concert mondial du contre-la-montre, spécialité où l’esthétisme se dispute à l’efficacité, registre athlétique très spécifique où il faut être capable de flirter avec ses limites pendant de longues minutes de souffrance.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs