Accueil Culture Livres

Paula Hawkins: tant de filles accidentées par la vie

Après avoir vendu 22 millions de « La fille du train », Paula Hawkins nous livre « Celle qui brûle », son troisième roman.

Lisez le premier chapitre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

C’était en 2015 : du jour au lendemain, la Britannique Paula Hawkins devenait la nouvelle star du polar en publiant une première fiction, La fille du train, qui allait connaître les joies des libraires (il s’en est vendu 22 millions dans le monde au total) comme celles du cinéma. Avec Emily Blunt dans le film de Tate Taylor et avec Mira, la fille du train, la plus récente production de Netflix.

Rien ne prédisposait au succès cette journaliste anglaise née au Zimbabwe, qui a vécu en France et en Belgique, avant de s’installer à Londres à 17 ans et devenir reporter économique au Times. Une belle histoire à la J.K. Rowling qui s’est calmée un peu avec Au fond de l’eau, son deuxième roman qui, malgré ses qualités, n’a pas connu le même retentissement. Avec son nouveau, Celle qui brûle, Paula Hawkins revient aux mêmes obsessions tournant autour de femmes fragiles aux vies complexes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs