Accueil Société Régions Liège

«On a refait l’affaire Valentin»: jusqu’à 16 ans requis

L’avocate générale Pascale Schils a évoqué la « déshumanisation absolue » de la victime. Ses bourreaux ont expliqué avoir envisagé de la séquestrer une semaine, le temps que les traces s’amenuisent.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Des peines de 16, 13 et 10 ans de prison ferme ont été requises, ce jeudi à la cour d’appel de Liège, à l’encontre de Corentin (27), Gaël (31) et Gabriel (21), poursuivis pour des faits de torture, coups et blessures, traitement inhumain et dégradant, viol et menaces sur un jeune homme de 19 ans. « On a refait l’affaire Valentin », aurait dit le plus jeune des trois lors de l’enquête, faisant référence à ce jeune déficient mental torturé, violé puis noyé en mars 2017 à Huy par ceux qu’il prenait pour ses amis.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Debal Bernard, samedi 18 septembre 2021, 23:27

    Innomable, abject, écoeurant. La peine la plus lourde est un minimum. Courage à ce jeune Dorian.

  • Posté par GEORGE Frederik, vendredi 17 septembre 2021, 8:49

    Ces déchets, déjà mal partis dans la vie, n'ont plus rien à faire dans notre société...

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs