Accueil Planète Climat

La Belgique toujours fracturée sur sa politique climatique

Un vent de division souffle toujours entre les entités belges qui doivent se répartir les objectifs climatiques de notre pays. Un accord pour la COP de Glasgow ? Optimiste.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Vous avez (peut-être) aimé le « burden sharing », saison 1 ? Vous allez adorer la saison 2 qui débarque sur nos écrans. Mais si la première s’est traînée (six ans de palabres quand même…), la prochaine ressemblera à un Blitzkrieg. Au menu : le retour de la vengeance du partage des objectifs climatiques de la Belgique entre le fédéral et les trois Régions. Promis juré, ont dit les quatre l’hiver dernier, il y aura un accord politique pour la COP26, le sommet mondial sur le climat qui se déroulera à Glasgow du 1er au 12 novembre prochain. Les optimismes de l’époque sont aujourd’hui moins fringants…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Weissenberg André, vendredi 17 septembre 2021, 17:17

    Les "élites" politiques belges sont encore toujours victimes du climatisme! Cette comédie a pourtant assez duré! À la poubelle toute cette coûteuse supercherie! Investissez donc les moyens financiers réclamés par cet inepte et insignifiant objectif de réduction des gaz à effet de serre (pcq inférieur à l'effet d'une goutte d'eau dans l'ensemble des océans de la planète) dans l'adaptation au(x) changement(s) climatique(s) et en particulier à la prévention des dégâts des phénomènes météorologiques extrèmes. Réchauffement aujourd'hui, mais peut-être à nouveau refroidissement demain, si l'oscillation primaire entre les deux tendances selon un cycle de 15 à 25 ans à laquelle obéit notre météo se vérifiait. Le CO2 n'y est pour rien.

  • Posté par Groetaers Jean-Pierre , vendredi 17 septembre 2021, 15:27

    Et si ces ministres belges et leurs accompagnateurs restaient à la maison !

  • Posté par Groetaers Jean-Pierre , vendredi 17 septembre 2021, 15:27

    Et si ces ministres belges et leurs accompagnateurs restaient à la maison !

  • Posté par Groetaers Jean-Pierre , vendredi 17 septembre 2021, 15:27

    Et si ces ministres belges et leurs accompagnateurs restaient à la maison !

  • Posté par Moriaux Raymond, vendredi 17 septembre 2021, 8:21

    Le seul point "positif" dans cette autre pitoyable comédie, c'est que, l'impact global de la Belgique sur la pollution mondiale étant ce qu'il est, son abstention n'a d'importance que symbolique. Tout en resituant où sont les priorités des uns et des autres intra muros.

Aussi en Climat

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs