Accueil Société

L’horeca s’inquiète du pass sanitaire à Bruxelles: «Cela risque d’être un nouveau coup dur pour le secteur»

Perte de clients, coûts supplémentaires : la nouvelle mesure sanitaire suscite l’inquiétude dans certains restaurants.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Il est midi, la Grand-Place de Bruxelles est animée même si on est encore loin de l’agitation des grands jours. Quelques clients profitent des rayons du soleil à la terrasse du restaurant La Chaloupe d’or en cette journée de septembre. Harlod, le responsable du restaurant, vient d’apprendre la nouvelle : le pass sanitaire sera bientôt d’application pour entrer dans son restaurant. « Je m’interroge beaucoup, cela risque d’être un nouveau coup dur pour le secteur qui a déjà été très touché pendant la crise », explique-t-il. « Il va falloir nous réorganiser pour faire attendre les clients à l’entrée et mettre en place un contrôle avant de les installer à table. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

25 Commentaires

  • Posté par Surmont Willy, vendredi 17 septembre 2021, 13:29

    Nous sommes restés trois semaines en France, et ça ne posait aucun problème! Qu'est-ce que ça peut faire de présenter notre pass aux entrées de resto, cinéma ou piscine?

  • Posté par Restons Optimistes , vendredi 17 septembre 2021, 15:21

    Surmont:Et bien-restez bien là-bas alors.Bye bye!

  • Posté par Quang Te, vendredi 17 septembre 2021, 14:28

    " Ma liberté de me déplacer où je veux comme je veux sans devoir montrer pattes blanches. " Indépendamment des infos "basiques" contenus dans ce futur pass de merde, il s'agit ici d'un principe fondamental lié à la libre circulation d'un individu sans qu'il soit soumis à surveillances et contrôles. Big brother ?! Here I come... J'étais déjà contre la puce électronique, maintenant ça va être le système de vérification biométrique et empreintes digitales. Alors non sorry, j'en veux pas de cette société qui s'érige et que beaucoup cautionnent aveuglement sous prétexte sanitaire. Ils n'ont pas réussi leur coup par le sourire alors ils comptent y aller par la force. A se demander si le but recherché est bel et bien celui d'éviter le trop plein dans les SI. Alors s'ils comptent sur des vaccinés comme moi pour adhérer à leur politique de coercition, ils se trompent: ce sera boycott pur et dur pour tout endroit où le pass sera exigé. Et n'aller pas croire que ça m’empêchera de m’émanciper. J'ai eu ma deuxième dose, et là c'est bon, leur façon de gérer cette crise, c'est la dose de trop. III

  • Posté par Byloos Dominique, vendredi 17 septembre 2021, 13:25

    Je suis en France actuellement. C'est très simple et fluide dans les restaurants. Il faut compter 15 secondes par client pour vérifier le pass. Les restaurateurs ne doivent pas s'inquiéter.

  • Posté par ADAM Jean-Victor, vendredi 17 septembre 2021, 13:04

    Coup dur ? Absolument pas, allez voir en France comme tout se passe bien sans soucis majeurs.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs