Accueil Société

Le Codeco envisagera l’extension du pass sanitaire aux commerces

Fédéral et entités fédérées discuteront ce vendredi d’un Covid Safe Ticket étendu aux magasins, aux centres commerciaux et aux métiers de contact. Comeos est déjà furieux.

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Cela figure noir sur blanc dans la note préparatoire du Comité de concertation de ce vendredi : « Afin d’éviter autant que possible des mesures restrictives, voire des fermetures, en cas de circonstances épidémiologiques imprévues et de pouvoir y répondre en temps utile », le Comité pourrait « initier une réflexion sur l’extension du CST aux magasins, aux centres commerciaux et aux professions de contact non-médicales (coiffeurs, tatoueurs, esthéticiennes, NDLR) ».

Il s’agirait de lancer « des travaux préparatoires réglementaires nécessaires (…) dès maintenant afin qu’ils puissent être aisément concrétisés si l’urgence le requiert ». A ce stade, des participants au Codeco sont favorables à ce projet. Mais des partis s’y opposent. Rien n’est donc joué.

Toutefois, l’évocation de cette piste fait déjà bondir Comeos, la fédération du commerce organisé. Son patron, Dominique Michel, qualifie le projet de « bombe » et de « grand n’importe quoi », « alors que des assouplissements sont au menu et qu’il est même question de laisser tomber le masque dans les magasins pour les clients ».

Il ajoute : « C’est inacceptable ! Notre secteur est déjà fragilisé, la mode est en déliquescence et nous avons fourni des efforts maximaux contre le covid, en ce compris la mise à disposition de nos murs pour faire avancer la vaccination. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

35 Commentaires

  • Posté par Pire Bernard, jeudi 23 septembre 2021, 10:07

    Si cette nouvelle crétinerie devait voir le jour, je pense que je fendrais bien d'un recours devant une instance judiciaire genre CEDH. Cette farce a assez duré. Les résultats épidémiologiques sont bons, le vaccin est parfaitement inefficace sur les variants, les statistiques sont mensongères (mais qui regarde les détails des études dorénavant: le prédigéré est la norme dans cette société...) et on voudrait ajouter des mesures restrictives complètement aberrantes et contraindre à la vaccination en jurant qu'on vit bien dans une société démocratique. Je n'ai pas encore lu de réponse satisfaisante à cette question : comment des études pharmacologiques ont-elles pu être bouclées en quelques mois là où habituellement elles mettent plusieurs années, notamment du fait qu'il y a des délais incompressibles à respecter entre les phases ? Pour ma part, je pense que l'industrie pharmaceutique a remplacé le pétrole et la cigarette comme machine à fric, parée de bons sentiments mais au final seulement motivée par le profit maximal.

  • Posté par Vigneron Anne, vendredi 17 septembre 2021, 11:02

    Ce sont toujours les mêmes commentaires débiles et non conscients de ce qui se joue. Maintenir le peuple dans la peur afin qu'il accepte tout, je dis bien tout et à terme la surveillance numérique des moindres faits et gestes. Cela s'appelle une dictature même si elle est déguisée en ce moment. J'invite les gens à bien réfléchir et à se documenter en dehors des médias achetés par Big Pharma et bien entendu Bill Gates et d'autres comme Sorros, Schwab qui se trouvent à la tête du nouvel ordre mondial

  • Posté par massacry olivier, vendredi 17 septembre 2021, 17:32

    Ah ouf cette fois ci Bill est là, manque plus que les sacrifices des enfants, quoi que Kovacs fait déja un pas de ce sens.

  • Posté par Kovacs Claude, vendredi 17 septembre 2021, 16:07

    Vous savez, cela ne sert pas à grand chose de s'insurger. Même si je (et vous) connaissez des personnes à fort effets secondaires 'règles hémorragiques ou perturbées, caillot à l'oeil, cardiopathie chez les gosses qu'ils piques, ils ne vous croirons pas même si ce sont des témoins directs et pas des histoires de grand complot. De toute façon "c'est pas grave, même si c'est juste après votre vaccin, ce n'est pas un effet secondaire" Et je parle de personnes universitaires et pas du plouc du coin. De plus, légalement la France a dû se rétracter sur des commerces, ce sont des biens de première nécessité. Si on lave le cerveau de votre ado en lui faisant croire que la permission n'est pas requise, c'est aussi faux ! Sans examen très précis de sa maturité, c'est illégal. Et perso, je m'en fiche de ne pas aller au resto, autant commander chez soi. Et contrairement à plein de vaccinés que je vois, je continue à accomplir scrupuleusement les gestes barrières.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 17 septembre 2021, 12:11

    <Ce sont toujours les mêmes commentaires débiles>... En effet, comme vous dites ma brave dame. Les vôtres tout particulièrement !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko