Accueil Économie Consommation

Le Salon de l’auto de Bruxelles 2022 aura bien lieu

Fin du suspens : la Febiac confirme la tenue de la 99e édition du Brussels Motoshow, du 14 au 23 janvier prochain. Mais D’Ieteren (VW), Volvo et Mazda feront l’impasse sur l’événement.

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

C’est un soulagement pour les fans de voitures et de motos : ce vendredi en début d’après-midi, la Febiac, la fédération des constructeurs qui organise le Salon de l’auto de Bruxelles, a confirmé que la 99e édition de l’événement ultra-populaire (un demi-million de visiteurs en janvier 2020) aura bel et bien lieu du 14 au 23 janvier prochain, dans les palais de Brussels Expo.

Cette annonce met fin à plusieurs jours de suspens. En effet, des marques avaient hésité à participer à la grand-messe automobile, compromettant de la sorte sa tenue. Mais, assure la Febiac, « nous avons atteint et même bien dépassé notre objectif de représentativité du secteur automobile. » La fédération laisse le soin à ses membres de communiquer leur participation, sans plus de commentaire.

D’Ieteren préfère le digital

Il est toutefois acquis que D’Ieteren et donc toutes les marques du groupe Volkswagen (VW, Audi, Seat, Skoda, Porsche, etc.) qu’elle importe en Belgique ne seront pas présentes au Heysel. « Nous sommes convaincus de l’intérêt du Salon, qui est un bon événement », commente Jean-Marc Ponteville, porte-parole de D’Ieteren. « Mais nous avons choisi une autre stratégie pour janvier : une forte présence en ligne et un focus sur notre réseau de concessionnaires ». Volvo se désiste également, confirmant ainsi son annonce de juin dernier. Autre absent : Mazda, estimant qu’« il y a trop d’incertitudes au niveau du nombre de visiteurs pour garantir un bon retour sur investissement ».

Par contre, le groupe Stellantis (Peugeot, Citroën, Opel, Fiat, Chrysler, etc.), qui pèse 20 % du marché, tiendra bien des stands à Brussels Expo, contrairement aux rumeurs de désistement qui avaient couru cette semaine. Idem pour BMW, qui confirme sa participation car « les exposants seront présents en nombre suffisant au Salon ».

« La vitrine idéale »

Dans son communiqué, la Febiac ne fait nulle mention des turbulences que le Salon a traversées ces derniers jours. Comme si de rien n’était, son CEO, Andreas Cremer, déclare dans le communiqué : « La mobilité individuelle constitue un élément essentiel du quotidien de sept millions d’utilisateurs. Les véhicules ont fortement évolué ces deux dernières années, notamment dans l’offre des motorisations alternatives et de la connectivité. Plus que jamais, il est primordial d’informer le grand public mais aussi les autorités et les médias des avancées effectuées par notre secteur, notamment sur le front de la lutte contre le réchauffement climatique et l’amélioration de la qualité de l’air. A ce titre, le Brussels Motorshow constitue la vitrine et la plateforme de communication idéale. »

Précisons enfin qu’au niveau sanitaire, la Febiac compte appliquer le même protocole que celui des centres commerciaux.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Termam Alexis, vendredi 17 septembre 2021, 15:19

    D’Ieteren a toujours considéré le salon comme une plateforme de vente, plus que pour les autres. Vu au la marnière de vendre change, ils y voient moins d'intérêts.

  • Posté par ROOS Christophe, vendredi 17 septembre 2021, 14:49

    "Plus que jamais, il est primordial d’informer le grand public mais aussi les autorités et les médias des avancées effectuées par notre secteur, notamment sur le front de la lutte contre le réchauffement climatique et l’amélioration de la qualité de l’air." C'est culotté quand même. Sur la qualité de l'air ce sont des contraintes légales, sur le point climatique on y est pas du tout les amis. Continuez comme ça, tout va bien.

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko